Bannière publication participation citoyenne

La citoyenneté européenne à l'épreuve de l'incertitude - Newsletter Participation citoyenne 02/2018

Newsletter Citoyenneté
Février 2018

L’article 17 du Traité de Maastricht définit la citoyenneté européenne : « Est citoyen de l'Union toute personne ayant la nationalité d'un État membre ». En 2018, le monde fait face à une série de bouleversements qui mettent à mal la simplicité de cette définition, mais comment l’Union européenne répond-elle à ces nouveaux enjeux ?

À l’approche des élections européennes de 2019, les décideurs politiques commencent à faire campagne. Par exemple, le Président français, Emmanuel Macron, défend bec et ongle le projet de listes transnationales comme un pas important vers le renforcement du sentiment d’appartenance des citoyens à l’Europe. Pourquoi pas, mais le débat principal est-il là ? Se sentir européen, c’est adhérer aux valeurs fondatrices de l’Union européenne qui sont le respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'État de droit, ainsi que le respect des droits humains.

Peut-on se sentir européen quand l’Europe s’éloigne de ce qui s’inscrit au plus profond de son histoire ? Le dernier rapport d’Amnesty International en témoigne : « On ne peut pas considérer un seul des droits fondamentaux comme acquis ».

Quand on voit qu’un État fondateur comme la Belgique présente un projet de loi qui autorise les visites domiciliaires chez des personnes tierces qui hébergeraient des sans-papiers, on est en droit de se poser des questions.

De plus face à la montée de l’europhobie, des populismes, des autoritarismes mais aussi de la Guerre, l’Union européenne est confrontée à de nouvelles formes de citoyen-ne-s, plus complexes, comme les enfants de Daesh ou les expatriés britanniques. Dans les deux cas, ce sont des citoyens qui n’ont pas fait le choix de quitter l’Europe, cela leur a été imposé. Comment les réintégrer ? Comment leur assurer un avenir ?

L’Union européenne est en mutation. Plus que des listes transnationales, les citoyens réclament des réponses et des actions aux problèmes de société auxquels l’Europe et le Monde sont confrontés aujourd’hui. Il faut informer, sensibiliser et surtout agir pour garantir à nos enfants – les citoyens du monde de demain – un monde de paix où chacun respecte son voisin. POUR LA SOLIDARITÉ - PLS s’y engage, et vous ?

Solidairement vôtres,

Marie Schuller et Denis Stokkink

Contact: 

Marie Schuller

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci