Exigeons des territoires zéro chômeur ET zéro carbone - TÉLEX POUR LA SOLIDARITÉ 12/2018

Newsletter institutionnelle - Télex
Décembre 2018

Pendant que certains et certaines hurlent courageusement leur rage tentant de faire enfin entendre le mal-être ressenti par les moins riches d’entre nous, d’autres en profitent pour opposer le social, l’économique et l’environnemental.

Rappelons-leur que la singularité du développement durable est de se situer pile-poil au carrefour de ces trois piliers. Que les foisonnements d’entreprises sociales et d’initiatives citoyennes, construites en réponse à des enjeux face auxquels « on » a désinvesti l’État, sont les témoins de la synthèse indispensable qui renforce chacun des piliers.

Aujourd’hui, des milliers de personnes se mettent en mouvement de manière inédite et s’adressent au monde politique pour que les engagements liés à la sauvegarde de la planète soient suivis d’actes… Car à bien y penser, cette « frugalité de comportement »¹ qui crée des emplois de qualité, lutte contre le dérèglement climatique, permet d’éviter des déplacements de population, offre une meilleure santé à toutes et tous, remet l’humain au cœur de la société... n’est pas un excellent programme politique !!!! Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez vous, hommes et femmes politiques ?

Cher lecteur, chère lectrice, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS vous salue une dernière fois cette année mais sera de retour début janvier avec de nouveaux projets, partenariats inédits, séminaires pertinents, formations indispensables et toujours plus d’observations et analyses de l’actualité européenne, plus particulièrement en cette année électorale : les promesses d’antan seront revisitées au regard des actes d’aujourd’hui !

Solidairement vôtres,

Françoise Kemajou et Denis Stokkink

 

¹ Librement inspiré de Pierre Larrouturou.

Contact: 

Denis Stokkink

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci