Intersectionnalité et décrochage scolaire: Crossroads

Intersectionnalité et décrochage scolaire : début de l'aventure Crossroads !

Mardi, 4 Février 2020

Les 23 et 24 janvier 2020, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS se rendait à Vic, à 80km au Nord de Barcelone, pour la réunion de lancement du projet Erasmus+ Crossroads mené par un partenariat issu de 4 pays (Espagne, Belgique, Pologne et Croatie). 

Crossroads est un projet d’échanges et de partage autour du phénomène de l’intersectionnalité des discriminations lié au décrochage scolaire, deux enjeux chers à PLS et sur lesquels nous travaillons depuis des années. 

L’objectif du projet est de réaliser un outil pratique à destination de l’enseignement formel présentant des bonnes pratiques issues de l’éducation non formelle, efficaces et faciles à mettre en place, pour accrocher ou raccrocher des jeunes qui se trouvent à l’horizon de différents facteurs pouvant aggraver le risque de décrochage scolaire. 

À ce stade du projet, PLS a eu l’occasion de présenter le projet 100% Jeunes, le concept d’empowerment et les activités de mentorat. En effet, nous sommes convaincus que travailler sur l’empowerment et les croyances limitantes avec des jeunes dont le parcours scolaire est plus compliqué est essentiel. 

L’empowerment tel que PLS le conçoit est un processus dynamique, autant individuel que collectif, qui permet de renverser des rapports de force subis et/ou intériorisés. Avec le projet 100% Jeunes, PLS propose donc un programme flexible adapté aux besoins des participant.e.s qui vise à réinstaurer une relation de confiance entre les jeunes, les animateur.rice.s et la société au sens large. L’objectif est que le jeune prenne conscience de son pouvoir et de sa valeur afin de trouver sa voie. Pour cela, nous leur proposons à la fois un coaching individuel (prise de conscience de ses propres capacités, renforcement de l'estime de soi et de la confiance en soi) et des activités collectives (prendre conscience de la force de la communauté, diffuser les valeurs de cohésion et de solidarité). 

PLS aura l’occasion de présenter cette bonne pratique lors de la prochaine réunion du partenariat qui aura lieu en avril en Pologne. L’occasion sera aussi de s’inspirer de ce qu’il se fait ailleurs en Europe afin de mettre en perspective la situation du décrochage scolaire en Belgique et d’optimiser les solutions qui y sont proposées.